PHOTOS DU TRAVET ET DE SES HABITANTS A TRAVERS LE SIECLE

Revoir un siècle de la vie du village à travers des photos.

Dans toutes les familles, il reste des traces du passé: ....Si... si..regardez bien, tout au fond de l'armoire dans la vieille boite à chaussure,........ . il y a des photos anciennes.......... Ce sont des souvenirs de famille, d'école ou de communion.

.........Partagez vos souvenirs!.......

Le site du Travet est prêt à les accueillir et à les faire paraître pour le plaisir de tous les Travetois.
Revoir votre tête le jour de votre communion... un délice pour vos petits enfants !
Connaître le visage de votre arrière grand père....un petit instant d'émotion !

 

 

 

RESTONS DANS LES ANNEES 50/60

(Un bon point pour celui qui découvrira le nom du petit blondinet coiffé avec une coque !!!)


 

C'ETAIT DANS LES ANNEES 50/55 A L'ECOLE DU TRAVET


Nous avions entre six et quatorze ans. Un jeune instituteur prend la direction de l'école du Travet. Il s'appelle Louis Serres. Après les rudes années Combelle, s'installe une nouvelle forme d'éducation et de travail : La méthode Freinet, du nom de son initiateur Celestin Freinet, simple
instituteur de campagne. Méthode basée sur l'expression libre de l'élève, et qui met en avant l'épanouissement personnel de l'enfant.Toutes les bases de la connaissance, comme l'écriture , la lecture et le calcul, sont acquis à partir du travail personnel et librement consenti par l'élève. Le maître est là pour guider.

Souvenez-vous, nous éditions un journal périodique: LES TRAVAUX ET LES JOURS.
Au début, les textes gravés sur un stencil étaient ronéotypés. Puis l'imprimerie est arrivée et comme au temps de Gutemberg, les lettres en plomb sont assemblées dans le composteur, puis les pages sont composées, ensuite le tout placé dans la matrice. Avec un rouleau on encre, on pose la feuille blanche et on presse. Les dessins étaient gravés dans un lino épais à l'aide d'une gouge fine et placés aussi dans la matrice.

Quelques exemplaires de ce journal ont échappés à l'oublie................... Chacun va retrouver ses "oeuvres" .......et ses souvenirs
Les documents ont mal vieilli, Il a fallu les néttoyer (merci Photoshop) Si vous avez de bons yeux, vous n'aurez pas besoin de les agrandir!
Clic sur le texte.

 

 

 

 

 

 

 


La presse et la ronéo sont toujours là!
le composteur et les lettres de plomb aussi !

 

 

CONSEIL DE REVISION 1951
Un petit clic sur la photo pour savoir!

 

ECOLE DU TRAVET EN 1953
(un petit clic sur la photo pour voir)

 

ECOLE DU TRAVET EN 1950

un petit clic pour voir!


 

COMMUNION SOLENNELLE au Travet en 1949

Un petit clic sur la photo pour se reconnaître


 

 

UNE FAMILLE NOMBREUSE AU TRAVET EN 1935

Un petit clic sur la photo pour savoir!


 

 

 

 

ECOLE DU TRAVET en 1940

Tous les élèves n'ont pas été identifié......à vos souvenirs!

(Un clic sur la photo pour voir)


 

 

LA PLACE DE LAMICALIE avant 1950

La place de Lamicalié avant les années 1950:.... Bon, d'accord, il n'y avait pas beaucoup de circulation à cette époque. D'autant plus que la place était bien plus petite que maintenant..... et la route pas encore goudronnée.

 

 

LE CONSEIL DE REVISION DE 1928 . Les conscrits du Travet

C'est véritablement en 1905 que le service militaire obligatoire fut institué. Avant, au gré des régimes, c'était soit une armée de professionnels comme sous la royauté, ou un tirage au sort avec possibilité pour les plus riches de se payer un remplaçant la durée du service qui pouvait aller jusqu'au 6 ans. Ce n'est que dans les années 60-70 que le conseil de révision tel qu'il était, fut abandonné. Le service militaire lui, fut définitivement arrêté en 2001.
Il faut déjà remonter en âge pour savoir ce qu'était le conseil de révision...l'avoir vécu! : Un sorte de rite initiatique qui faisait rentrer les jeunes hommes dans l'âge adulte, assorti d'une cérémonie grotesque et d'un autre âge. Jugez plutôt:
La scène se passe dans la mairie de chef lieu de canton. Les jeunes gens sont réunis dans une grande salle et priés de se déshabiller entièrement. Ensuite à l'appel de leur nom, ils passent devant des médecins et infirmiers militaires pour être auscultés, pesés, examinés, toisés, etc. puis ils défilent dans le plus simple appareil devant la très officielle commission composée des maires du canton et autres notables.
Chargés en principe de déclarer le conscrit bon ou pas bon pour le service, les membres de ladite commission passaient le temps à discuter de la dernière mercuriale... en attendant le petit festin qui allait suivre.
Pour tous les jeunes, fierté oblige, la formule attendu était bien sur " bon pour le service " les rares recalés se sentaient quelque peu exclus de la société. C'était ensuite la fête et souvent le prétexte de beuveries mémorables.

UN PETIT CLIC SUR LA PHOTO POUR IDENTIFIER!


 

ECOLE DU TRAVET 1937
(Un petit clic sur la photo pour identifier)

 

 

ECOLE DU TRAVET EN 1932
(Un petit clic sur la photo pour identifier)

 

 

 

ECOLE DU TRAVET VERS 1927

Un petit clic sur la photo pour identifier


 

ECOLE DU TRAVET VERS 1920 (?)

L'école, à cette époque était à l'ancienne mairie, au carrefour Teillet, Lamicalié.
Trop peu d'enfants, ont pu être reconnus................. à vos souvenirs s'il vous plait!
Pour l'identification..... un petit clic sur la photo
.


 

 

 

LA FAMILLE ROUMEGOUX EN 1907 (un petit clic sur la photo)

 

Une des plus anciennes photo de mariage du Travet

Le 27/11/1894 Baptiste Berlou de Lempery se mariait avec Philippine Rolland de Teillet
(Un petit clic sur la photo)

 


Baptiste Berlou devient maire du Travet de 1910 à 1919 . Son fils Paul fut tué au chemin des Dames en 1917.
Son épouse Philippine était la tante de Pauline à qui celle-ci écrivait de si belles lettres (voir un 11 novembre pas comme les autres.... dans vie au village) En 1893 Irma la soeur de Baptiste épousait François Roumegoux de la Micalié.
Lempery à cette époque était de la commune de St Antonin, mais la plus grande partie des terres de la ferme se trouvait sur celle du Travet, c'est ainsi que Baptiste Berlou fut maire du Travet.

 

 

ECOLE DU TRAVET EN 1910

Pour connaitre les personnes.....un clic sur la photo