VIE AU VILLAGE

FAISONS CONNAISSANCE AVEC L'EQUIPE MUNICIPALE DE PERMANENCE

Bernard... M.le Maire à son bureau
Rolland 1er adjoint et Valérie ..dévouée secretaire
sans oublier Chantal la vaillante employée communale

 

 


 

 

 

 

 

 

VISITE PASTORALE
DE MONSEIGNEUR LEGREZ Archevêque du diocèse d'Albi

En visite pastorale dans le secteur paroissial: Villefranche, Alban, Teillet, Monseigneur Legrez, le 27 avril, a fait une petite halte au Travet.

La dernière rencontre d'un évêque avec notre village remonte au 12 avril 1920. L'archevêque était Monseigneur Césérac et le curé: (le dernier du Travet) Mr Cahuzac.
Il y a près de cent ans, le chroniqueur a écrit:..... Monseigneur descend de sa voiture avec chauffeur revêtu de ses plus beaux ornements pontificaux. Les cloches carillonnent à toute volée. Il est accueilli par le curé et la population et fait son entrée en procession dans l'église. A la suite de quelques chants de psaumes et un rapide examen de catéchisme, il donne la confirmation à 29 enfants du Travet et de St Antonin. Après avoir écouté le rapport du curé sur l'état de la paroisse, Monseigneur a procédé à la visite de l'église et rédigé son ordonnance concernant ses conseils, tant spirituels pour la paroisse, que temporels pour l'église.
Une église en très mauvais état, en particulier la voûte, délabrée, ainsi que la toiture et les murs qui, dit-il, n'offrent pas la sécurité pour les réunions des fidèles. Il donne un délais de un an au curé pour faire les réparations.

Les temps ont bien changé! Le 17 avril de notre an 2016, Monseigneur est arrivé au volant de sa voiture et l'église du Travet est très bien entretenue..............mais si vide!

 

Le Vicaire général, Mr le Maire, Monseigneur, Mr le Curé et le responsable du secteur paroissial
Les autoritées civiles et religieuses, sur la place de l'église et de la mairie.
Un accueil convivial et une rencontre cordiale.
 

Au barrage de Rasisse: accueillis par Mr Roques président du syndicat hydraulique du Dadou. Le responsable de la station de traitement de l'eau conduit la visite des insatallations

 

 
Découverte des nouvelles pompes de refoulement
 
Les explications de Francis sont écoutées religieusement!
  La vieille tour de Rasisse n'avait, sans doute, jamais vu un Archevêque.

 

 

UNE NOUVELLE TRAVETOISE

Si vous rencontrez dans le village un ravissant sourire, ne cherchez pas plus loin, c'est celui de Marie Christine. Elle a aménagé depuis peu dans l'ancienne maison Resseguier de Lamicalié.
Avant, Marie Christine habitait Gaillac, et puis encore avant, pendant 25 ans la cote d'azur. Son rêve était de vivre à la campagne, pour son charme et la tranquillité. Le village du Travet a été son choix.
Une confidence : Marie Christine aime le contact avec les gens, la lecture, internet , la photo, le crochet et la musique.
Un conseil : sympathisez avec elle, vous ne serez pas déçus.
Pour la petite histoire, la maison Resseguier est une vieille demeure de Lamicalié. Les plus vieux d 'entre nous se souviennent : pour tout le monde c'était chez Casimir!

 

 

 

 

MARCEL BONAFE

Marcel Bonafé est né il y a 91 ans à Costes Auriès, petit hameau du Travet qui restera toute sa vie accroché en son cœur.
C'est dans les années 50 qu'il se lance dans ce qui deviendra son métier de maçon. Il y va sans moyens, avec seulement son courage, la force de ses bras, l'habileté de ses mains, son intelligence et aussi l'aide précieuse de Simone son épouse.
Il n'y a pas une seule maison au Travet qui ne porte son empreinte,sans compter celles qu'il a construites ici ou ailleurs.
Quelques décennies plus tard il arrête l'entreprise et sagement avec Simone ils continuent à vivre simplement, en participant à la vie du village.
C'est chez lui que l'on venait, souvent de loin, chercher une aide, un conseil, ou même des outils, qu'il n'a jamais refusés. Un jour ou l'autre chacun d'entre nous a fait appel à sa générosité. Avec ses qualités et ses défauts, Marcel a vraiment été un des nôtres.
Et puis les problèmes de la vieillesse sont arrivés. Le départ du Travet pour la maison de retraite accompagné de Simone et ensuite le décès de celle ci n'ont rien arrangé. Alors nous ne parlerons pas de ses dernières années si difficiles, sinon pour dire combien ses enfants et petits enfants ont su l'entourer.
Nous garderons le souvenir de Marcel que nous avons côtoyé pendant des années, l'ami, le voisin, jovial, bon vivant, toujours prêt à rendre service.
Ce samedi 20 février 2016 en l'église du Travet tous ceux qui l'avait connu étaient là avec leurs souvenirs et leur amitié, pour l'accompagner à sa dernière demeure.
A Jean Pierre, Christine et leurs enfants, le site du Travet offre sa sincère amitié.

Un petit clic sur la photo.

 

 

2016
Les voeux du conseil municipal 10/01/2016

Tout le Travet était là , même les nouveaux
Les anciens aussi!
Et même les plus jeunes
Attentifs
les voeux de Monsieur le Maire
Certains attendent ...................
la galette
Et l'apéritif
Une belle reine
et un bon roi à la barbe fleurie

 

LE MOT DU MAIRE

Chers amis

Une année bien mouvementée au regard des événements du 7 janvier et du 13 novembre. Ces épisodes doivent absolument nous inciter à rester tous unis et à défendre nos libertés et ce que nous avons de plus cher : LA REPUBLIQUE. Même si parfois les élus sont très critiqués ne perdons pas de vue que nous avons la chance de vivre dans un pays libre alors que la majorité des citoyens de la planète sont sous le joug d'une dictature.

A notre petit niveau , la commune du Travet vit tranquillement son histoire au quotidien. Félicitons nous des initiatives qui ont été prises dans le courant de l'année en direction des jeunes du village : l'après midi récréative de Noël et le chantier jeunes de cet été ; mais aussi diverses animations orchestrées par l'ASCT avec une nouvelle activité tous les lundis : la rando !

En ce qui concerne les travaux du barrage, même s'il existe un calme relatif, il faut s'attendre à de nouvelles contraintes lorsque la pose des canalisations reliant la station de pompage ( en cours de construction) à la future usine de traitement de Teillet aura commencé . Le démarrage de ce travaux est prévu pour début 2016.

Pour les internautes , une nouvelle devraient les réjouir : l'arrivée prochaine de la fibre optique dans une armoire de répartition au niveau de l'espace pique nique au lieu dit Très Camis devraient nous permettre d'avoir une qualité de connexion bien supérieure à celle d'aujourd'hui .

Nous entreprenons au sein de l'intercommunalité une réflexion au sujet des "communes nouvelles" . Ce dispositif permettrait un regroupement administratif de petites communes tout en conservant l'identité de celles-ci. L'intérêt est de représenter une entité forte vis-à-vis des futurs regroupements d'intercommunalités qui ne manquerons pas de se faire dans l'avenir..Dans tous les cas la population sera consultée avant toute prise de décision.

Une nouvelle fois, je remercie tous les gens qui s'investissent dans notre commune afin que celle-ci continue de vivre dans l'entente, la solidarité et le bien être de tous. J'invite aussi tous les nouveaux arrivants à participer aux diverses activités et à la vie du village en général.

Je vous souhaite à tous d'excellentes fêtes de fin d 'année et vous donne rendez-vous le dimanche 10 janvier 2016 pour un moment d''échange à l'occasion des vœux du nouvel an.

B. Trouilhet

(Extrait du bulletin communal parut fin 2015)

 

 

NOEL 2015

Noël en son manteau d'hiver frappe à notre porte
Les bras chargés de cadeaux qu'avec bonheur il nous apporte
Par un message de paix et rempli d'amour il nous transporte
Vers un monde plein d'espoir ou dignement il nous escorte.
Au sommet du sapin , une étoile brille
Tandis que de mille feux les guirlandes scintillent.
C'est la fête, la joie, la lumière de Noël
L'unité et le rappel de Bethléem.
Les enfants sèment le bonheur
Par leurs cris et leurs rires, ils réchauffent le coeur.
Le merveilleux repas rassemble la famille avec ardeur
Et la bûche prend tout son sens avec un verre de liqueur.
Chantons Noël en nos ville et campagnes.
Que l'écho de nos coeurs retentisse vers la montagne
Et transmette l'amour au delà des frontières
L'amitié , la santé à la terre entière.


Josiane

 

 

Yvette Vignoles nous a quitté le vendredi 11 décembre 2015

Elle vivait seule depuis le décès d'André son mari. Jusqu'au bout bien accompagnée par les infirmières, aides ménagères et depuis peu une aide de vie.
Née en 1930, sa vie n'avait pas été un long fleuve tranquille, l'existence ne l'avait pas épargné.
Comme tous les êtres humains, Yvette avait plusieurs faces, et des comportements différents.
Il n'a sans doute pas toujours été facile de vivre auprès d'elle. Et c'est peut être cette empreinte là que beaucoup vont retenir.
Mais lorsque on arrivait à se parler, à dépasser le premier jugement. Lorsqu'elle acceptait de raconter sa vie , toute sa vie, on découvrait l'autre face d'elle même: Celle d'une femme humaniste, cultivée, tenace, et dévouée aux causes qu'elle se donnait. Humaine aussi : Combien de chiens perdus sans colliers, ces jeunes à la dérive, elle a recueillis, hébergés, sans beaucoup de succès d'ailleurs.
Depuis longtemps affaiblie par la maladie qui la rongeait, elle demandait tous les jours à son père et à André son mari de venir la chercher.
Voilà qui est fait et c'est très bien ainsi.
Souvent, on repartait de chez elle avec de sa part un sincère : que Dieu te garde.
Alors Yvette que ce Dieu là, te garde aussi.


Je suis l'hirondelle des champs.
Je papillonne sur ce qui était une belle jachère fleurie.
Il reste encore de jolies couleurs, du bleu, du jaune, un peu de rose.
Heureuse et fière de vivre cela.
Sans penser que la santé, est le bien le plus précieux.
Je travaillais avec entrain, cette bonne terre du jardin, pour mon plaisir.
Mais aussi pour mettre de la vie dans mon pays.
Y . Vignoles

 

MECHOUI DU TRAVET 6 Septembre 2015

Les invités arrivent
On surveille la cuisson des saucisses
 
L'apéritif, un bon momment pour se retrouver!
Pendant que les haricots mijotent
Jacques et Finou ont amené leur sourire.
Il parait qu'il a fait une bonne pluie!
C'est au tour des belles tranches de mouton Elles sont pas belles mes lunettes?
Ils sont dans l'assiette
Une belle tablée!
   
La petite Juliette toujours aussi espiègle
Venus de si loin....et si bien Travetois!
Tout sourire.
Ils sont venus en voisins
 
Et elles ne se sont pas tout dit!
Devinez de quoi ils parlent?
Arnaud a trouvé deux mamies
 
.La belle poupée de Lauriane
Jacques nous fait une démonstration...
de son nouveau Fordson!
Le repas était parfait. Merci à toutes.

 

 

IL SE PASSE TOUJOURS QUELQUE CHOSE A LA FERME DE COSTES AURIES (suite)
SOIRÉE PIZZA....... Lundi 24 août

Les pizzarolio au travail
  On laisse reposer la pâte et on visite le musée avec papy Jean Paul
Et voila le travail.............de belles pizzas
 
Tout le monde pose devant les chefs d'oeuvre
Faire d'abord chauffer le vieux four à pain
En attendant ......l'apéritif!
La chaleur est au top .......on enfourne
 
Et on déguste....
 
Les adultes papotent.... les enfants jouent
La petite Léa a trouvé des bras accueillants
Jean Paul présente la suite de la soirée
Christian....... homme orchestre
Duo avec Gabriel
Les marionnettes ont du succès
 
Musique pour tous
Comme au spectacle
Numéros de magie
   
Chez Jean Paul tout fini par des chansons
Une bonne adresse! ......A découvrir sans modération!      

 

 

IL SE PASSE TOUJOURS QUELQUE CHOSE A LA FERME DE COSTES AURIES
Lundi 10 Août : soirée cirque

Le chapiteau était planté sous les étoiles
 
Jean Paul était Mr loyal
Les enfants attendaient patiemment.
Le voila!!!
Le clown Richard de Faliès
     
Pour la joie des petits.......... et des grands!
Un vrai clown de cirque
   
Le petit Louis n'en perd pas une!
Tout le monde applaudi.
Equilibristes
Jeux de lumière
Acrobates
Magiciens
Habiles
Drôle de course
 
Arrête de faire le clown Sylvain!
Je suis le maître du monde!
Même moi.... je fait tourner les assiettes!
Pour finir la soirée en beauté, les enfants ont tous testé leur sens de l'équilibre !
       

 

 

C'était il y a vingt ans. La gymnastique volontaire au Travet

chacune se reconnaîtra et chacun reconnaîtra la sienne!


Nos bien-aimées ont certes un peu changé,(Oh, si peu!)Mais qu'elles soient rassurées, nos sentiments eux n'ont pas bougé.
Et même, pourquoi ne pas dire comme le poète: aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain
.

 

CHANTIER JEUNES du 7 au 10 juillet 2015

Organisé par les communes du Travet et de St Antonin sous l'égide de la communauté de communes Centre Tarn.

Entretenir les tables et bancs des espaces public, placer les nouveaux panneaux indicateurs et nettoyer le site à cupules de la Gaugne.

C'était le travail proposé et réalisé par les jeunes.


Les adultes ont mis la main à la pate
 
Les tables et banc rénovés
 
Les paneaux installés
Ils ont trouvé la pierre à cupule
Nettoyé l'environnement
 
Descendu au fond de la gaugne
Partagé le repas
La vieille pierre de 3000 ans n'avait jamais été aussi propre!
 
Guidés par le CAPA, la pierre a été étudiée et dessinée
 
4000 ans pour une statut menhir au Travet!
Après le travail .......la récompense
un futur champion!
sur la ligne de départ
en course
Il faisait très chaud !!!

 

 

LE TRAVET EN FÊTE le 4 et 5 juillet 2015

De bons et sympathiques musiciens!
Et avec le sourire!
Je maîtrise, je maîtrise......................
Comme je peux!
Et charmeuses avec ça!
Il faisait chaud
très chaud
La tenue idéale!
 
Il y a file d'attente pour être servi
La famille de Philippe et Chantal
Pas question de lâcher la main de Mamie
Ah! .......mon papa!
c'est bon les frites.
Le petit Louis ....Peut être un jour musicien! Il faisait bon à la fraîcheur du soir.
Bizarre.........d'un coté les femmes.... et de l'autre les hommes !!! le traditionnel apéritif qui réuni chaque année les Travetois
A la tienne Sylvain!
Notre premier adjoint à troqué son vélo pour ce curieux engin.
      La tenue des bénévoles brodée par de petites mains expertes.  
   
Les 160 convives
La savoureuse paella  
 
La journée finira avec le bal musette.
    Les bénévoles qui nous ont préparé une si belle fête, pour une fois à l'honneur.

 

 

NOUVEAUX AU TRAVET

Amélie et Julien sont les nouveaux hôtes de la Magrié.
Ils sont jeunes, sympathiques et plein d'avenir.
Le Travet les accueille avec plaisir.
La vieille maison des "Paulin" va revivre. Déjà au au dix-septième siècle il y avait des habitants à la Magrié. Mais c'est vers 1815 (il y a 200 ans) que Victor Payrastre et son épouse Jeanne Marie Soulage s'installent à la Magrié.Tous deux originaires d'Ambialet, ils réussiront à faire de leur ferme une des plus belle de la commune après celle des De Corneillan. Victor Payrastre fut aussi maire du Travet en 1830.

 

AU JOUR LE JOUR
A y regarder de plus près .............
Ce drole d'engin et Alain son pilote, adeptes des chemins difficiles!
Chacun chez soi!
Ça croasse à la mare de Lempery!
La salamandre animal de légende, réputé pouvoir vivre dans le feu!

 

 

RANDONNÉE du Travet . 25 mai 2015

Départ à la Croix du Capelo sur la commune de Montredon Labesonnié
Michel notre guide
Un certain petit veinard va faire la randonnée sur les épaules de Papa!
Le point de vue de Lagrifoul .........bouché par la brume
Passage difficile
L'arrière garde!
Ils n'ont pas mal aux jambes eux!
Un troupeau discipliné
L'arrivée au monument des soldats d'algérie Oui Monsieur.... même l'hôtel était réservé!
A l'apéritif
Quand est-ce qu'on mange!
Isabelle dans le role de la belle boulangère!
Les cuisinières et bonnes fées de toutes les randonnées
Discutions sérieuses.
Les "rotisseurs" de saucisses!
L'avantage d'être aux fourneaux!
Vous l'avez compris, il ne faisait pas chaud!
Non! ces dames ne font pas tourner les tables.......
Elle est pas belle ma capuche?
La table des paysans?
Conférence au sommet!
La grande table familiale
  Le plus jeune et le plus vieux, les yeux dans les yeux. Allez savoir ce qu'ils se disent!!!
Tous ces regards coquins!
Photo de Sylvain .( La relève est assurée).
Je voudrais bien savoir ce qu'il y a dans cette boite noire!
Les jeux en continu
Merci à Maryse et Michel pour leur accueil.

 

 

 

REPAS AU SANGLIER DU TRAVET

COMME CHEZ ASTERIX !


Le traditionnel apéro
On fait connaissance
Les cuisinières au travail
A la table du chef du village, le chef des chasseurs de sanglier!  
Le brave Robert a toujours une histoire à raconter
Délicieux, le sanglier
Le tustet aussi
Comme chez Astérix vous dis-je !
 
   
Qu'importe le flacon..............
pourvu qu'on ait l'ivresse
Merci Gilbert

 

 

MENS SANA IN CORPORE SANO

(UN ESPRIT SAIN DANS UN CORPS SAIN)

Les Travetois(ses) s'entretiennent la forme. (Sous l'autorité de Pierrette)


On cultive les muscles des bras et des jambes
 
La souplesse
  Non! ce ne sont pas des incantations au très haut! ......mais des étirements.

 

La gymnastique volontaire: une discipline, basée sur l'effort et des règles de vie?...Et puis, lorsque la séance de gym est terminée: .....Le vieil adage: après l'effort le réconfort, reprend le dessus!..........
Et comme il y a toujours un aniversaire à fêter.........!
   
Avec une excellente tarte
un très bon vin
Quelques pique- assiettes!
de la bonne humeur
Bref! une chaude ambiance qui entretient les bonnes relations!

 

 

 

 

 

LA MAISON D'AMELIE

C'est une petite maison tout ordinaire
Elle n'est pas un château, mais celle de ma vie
D'une belle idylle, notre histoire est bien née
Sur un petit chemin où nos âmes ont flâné.

P Standhal


         
         

 

 

 

 

QUE D'EAU QUE D'EAU!

Le Tarn à St Juéry (photos R Berlou) Impressionnant! Oh! bien sur, pour inonder le village du Travet il faudra attendre le prochain déluge! Mais la vallée du Dadou a un bassin versant exceptionnel de 180 km2, et sur le Dadou se trouve le barrage de Rasisse. Les catastrophes n'arrivant pas seulement chez les autres, les travaux actuels pour sécuriser la vieille digue de Rasisse sont sans doute les biens venus.

 

 

MOISSON SPECIALE
Un champ de maïs destiné à la recherche de nouvelles variétées. (Semences RAGT)

Ce n'est pas le rendement qui compte
Chaque parcelle a son état civil
cueilli avec une machine spéciale
Jean François attentif , aux commandes
Le maïs est dépouillé de ses spathes
Cécile, Benjamin,Florence et Emilie,consciencieusement, trient, marquent et ensachent à part chaque parcelle.
     
Adieu coquelicots!

 

 

 

 

 

 

 


 

CHANGEMENT DE PROPRIETAIRE

C'est le 20 janvier 1903 que François Prosper Payrastre de la Magrié achète la maison de Lamicalié. Et le lendemain 21 janvier 1903 il se marie avec Lucie Roumegoux.
Cette demeure sera celle des Payrastre de Lamicalié pendant un siècle .
La maison a été construite dans les années 1870 par un certain Louis Raysseguier. Son architecture était très en avance pour l'époque, avec ses grandes pièces au plafond haut et de grandes ouvertures .La tradition dit que le sieur Raysseguier n'ayant pas la mesure de son ambition ne finit jamais sa maison. Elle fut d'ailleurs très peu occupée, sauf dans les années 1890 par Henri et Marie St Paul au lendemain de leur mariage.
C'est en 1888 que le dit Raysseguier, sans doute sans enfants, donna ses biens en héritage à ses neveux : Paul Fabre meunier à Rasisse et Henri Raysseguier charron à Albi . Ce sont eux qui en 1903 vendront la maison de Lamicalié aux époux Payrastre.

Aujourd'hui cette maison appartient à Philippe Maillard et Chantal Gil . Nous leur souhaitons une longue et heureuse vie dans leur nouvelle demeure du Travet.